Menu

Master 1 @

Dates à retenir

Les candidatures pour le Master 1 en e-learning 2018-2019 sont désormais closes.

Les résultats d'admission seront envoyés au 22 juin au plus tard après la sélection des dossiers par le comité pédagogique.

Préparez votre dossier de candidature

Afin de vous préparer, nous souhaitons vous informer dès maintenant des documents qui seront requis pour compléter votre dossier de candidature :

• Les copies de diplômes obtenus depuis le baccalauréat jusqu’au diplôme vous permettant de postuler à la 1ère année de master de santé publique, ainsi que les résultats au minimum du premier semestre pour les candidats en cours de formation (pour les diplômes étrangers, traduction officielle et documents établissant l’équivalence en France)

• Les relevés de notes depuis le bac (ou copie, ou relevé Internet) (y compris pour les diplômes suivis à l’ISPED : D.U. en cours d'obtention)

• Pour les étudiants non francophones, joindre un diplôme ou attestation certifiant vos compétences en français de type DELF ou TCF :

Le niveau minimum de français requis pour être en mesure de suivre notre formation est le niveau :

B2 : Intermédiaire avancé (Maîtrise générale et spontanée de la langue. La personne peut comprendre l’essentiel d’un texte complexe. Elle peut participer à une conversation sur un sujet général ou professionnel de façon claire et détaillée en donnant des avis argumentés).

- ou C1 : Supérieur (Bonne maîtrise de la langue. La personne peut comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants comportant des contenus implicites. Elle s’exprime couramment et de façon bien structurée sur sa vie sociale, professionnelle ou académique et sur des sujets complexes).


• Réfléchissez d’ores et déjà à votre choix de site de regroupement et préparer toute pièce pouvant justifier la prise en charge des frais (déplacements, hébergement et frais de séjour pour les regroupements et examens, etc…)

 En savoir plus sur le Master 1@ 

Financement

• Vous êtes salarié(e) d'une structure publique ou privée : Il convient de vous rapprocher de votre employeur pour identifier le dispositif mobilisable pour votre projet de formation (plan de formation, congés individuel de formation etc.)

• Vous êtes demandeur d'emploi : Il convient de vous rapprocher de votre Pôle Emploi pour identifier le dispositif mobilisable pour votre projet de formation (aide individuelle à la formation Pôle Emploi, Conseil Régional etc.)

• Vous êtes professionnel libéral, indépendant, etc. : Il convient de vous rapprocher de l'OPCA auprès duquel vous cotisez pour connaître les conditions de prise en charge.

Pour plus de détails sur le financement par rapport à votre statut, cliquez ici.

Le M1 en e-learning en bref ...


Master 1 : Santé Publique en e-learning

Qu'est-ce-que la Santé Publique ?

Ensemble de savoirs et de savoir-faire nécessaires à l’analyse des déterminants de la santé et de processus morbides, mais aussi à l’évaluation des actions entreprises.

Modalités d'enseignement

La 1ère année de Master est dispensée en e-learning (ou EAD - Enseignement A Distance ou via Internet). 

Les enseignements du 1er semestre représentent l’équivalent de 300 heures de présence en cours ou travaux dirigés pour les étudiants, sans compter le temps de travail personnel qui est évalué aussi à environ 500 heures. Les enseignements du 2ème semestre représentent l’équivalent de 200 heures. Les étudiants doivent s’organiser pour prévoir environ 25 heures par semaine de participation aux enseignements en ligne et 25 heures de travail personnel, donc un travail effectif pour suivre cet enseignement de 50 heures hebdomadaires, ce qui exclut la possibilité d’un travail à plein temps en parallèle. S’il n’est pas possible de prévoir une telle consécration hebdomadaire à la formation, il est nécessaire de prévoir un aménagement : validation partielle de la formation par DU ou organisation de la formation sur 2 ans.
Un stage d’insertion professionnelle en santé publique de 8 semaines minimum (à temps plein, 35h/semaine) conclut l’année. Les stagiaires de formation continue en activité peuvent effectuer le stage au sein de leur structure sous certaines conditions.

La formation est enseignée essentiellement via internet. Les stagiaires organisent leur temps de travail sur la formation comme ils le souhaitent, ils peuvent choisir le temps de connexion à Internet et le moment pour accéder aux cours : c'est l'un des intérêts d'une formation comme celle-ci. Chaque enseignement a un forum propre qui permet d’échanger entre les étudiants et avec le responsable d’enseignement. Toutefois : 

- le contenu de cette 1ère année de Master en Santé Publique est dense et nécessite d’un travail régulier et important
- il faut respecter les dates de rendu des exercices ;
- 10h de visioconférences en temps réel par semestres ;
- la semaine de révisions du 1er semestre (fin octobre) et la semaine de révision du 2ème semestre (fin mars) sont organisées sur site (présence obligatoire sur un des sites de regroupement ouverts)
- les examens du 1er semestre (mi-décembre) et du 2ème semestre (fin mars/début avril) ainsi que les rattrapages (fin juin) sont organisées sur site (présence obligatoire sur un des sites de regroupement ouverts) ; 
- la soutenance de stage (fin juin/début juillet), quant à elle, peut être organisée par visioconférence.


Objectifs de la formation 

Cette année de formation commune aux différentes spécialités du Master mention Santé Publique initie les stagiaires venant de cursus variés à une culture générale en santé publique. Il s’agit de leur faire connaitre et mettre en œuvre les méthodes de bases nécessaires à la compréhension des problèmes sanitaires et sociaux, afin qu’ils deviennent des acteurs au sein des programmes de développement sanitaires et/ou sociaux en France, en Europe et à l’international.


Débouchés professionnels

Cette première année de master a été conçue pour permettre :
  • de pourvoir à des postes de chargés d’étude en Santé Publique (certains postes étant ouverts à un niveau BAC +4) ;
  • à certains adultes en reprise d’études, d’acquérir les compétences pluridisciplinaires nécessaires pour une reconversion dans le champ de la santé publique ;
  • à certains adultes en reprise d’études, d’améliorer leur niveau de qualification et d’acquérir un perfectionnement en vue de faire évoluer leur carrière ;
  • de poursuivre en seconde année de Master dans le champ de la santé publique, à Bordeaux par exemple mais aussi au sein d’autres universités.